Lac Issyk-Kul & sa région

Le Lac Issyk-Kul en photo

Présentation du Lac Issyk-Kul

Si 90% de la surface du Kirghizistan est composé de montagnes et ravira donc les férus de randonnée, l’une des attractions principales du pays reste le lac Issyk-Kul, une véritable merveille de la nature. Long de plus de 180 km et 60 km de large, il est le deuxième plus grand lac alpin du monde (après la mer Caspienne) et est considéré par les Kirghizes comme étant le joyau de la nation. De par sa grandeur, il donne l’impression en certains points d’être un océan, limité par les montagnes alentour, invitant les voyageurs à l’exploration. Année après année, de nouvelles activités et donc possibilités se révèlent aux visiteurs afin que ces derniers découvrent de nouvelles manière d’explorer le lac et sa région.

Visiter Issyk-Kul, c’est tout d’abord une plongée dans la culture et l’histoire d’un pays encore relativement peu connu du tourisme mondial, et donc extrêmement bien préservé. Entre séjour chez l’habitant (yourte), randonnée à dos de cheval, ou encore cours de cuisine, les activités ne manquent pas pour vous faire découvrir la vie locale.

Que voir et quoi faire au Lac Issyk-Kul ?

  • Croisière sur le lac pour regarder le coucher du soleil
  • Partir à la découverte de la minorité Doungane (mosquées aux accents asiatiques tout à fait remarquables, gastronomie, histoire)
  • Construire sa propre yourte !
  • Explorer la superbe vallée de Jyrgalan à dos de cheval
  • Se relaxer dans les sources chaudes d’Altyn Arashan
  • Jeti Oguz (falaises, forêts, vallées, cascades, petit cours d’eau)
  • Le canyon de Skazka et ses strates de couleurs surprenantes

Comment se rendre au Lac Issyk-Kul ?

Pour se rendre à Issyk-Kul depuis la capitale Bishkek, vous pouvez emprunter un taxi ou un mini-bus pour un voyage de 4/5 heures. Sur le chemin, un arrêt immanquable à ne pas manquer : la tour Burana, un minaret datant du XIème siècle et le seul vestige restant de l’ancienne capitale du peuple Karakhanide, qui apporta l’Islam au Kirghizistan et qui reste aujourd’hui la religion principale du pays. Vous pouvez monter au sommet du minaret et admirer les alentours.
Parce que les Kirghizes sont un peuple de nomade, il n’existe que trop peu de vestiges historiques, et la tour Burana est donc d’une grande importance pour eux et leur histoire, et fut l’une des toutes premières de son genre en Asie Centrale.

Découvrir le Lac Issyk-Kul

Le lac étant immense, entre une et deux semaines seraient nécessaires afin de tout voir, que ce soit sur les rives du lac ou les montagnes alentour. Ce qui peut être un avantage comme un inconvénient : si vous n’aurez sûrement pas le temps de tout voir et de tout faire, la variété des paysages et des activités saura vous combler. Entre croisière sur le lac et plages, randonnées à cheval en montagne ou dans une vallée (avec cascades d’eau et petits lacs au programme), découverte du patrimoine culturel et gastronomique local ou des vestiges du passé soviétique, mais aussi vastes pâturages et collines verdoyantes, canyons aux couleurs chaudes… Il y en a donc pour tous les goûts, et vos sens ne vous en seront que reconnaissants.
Les transports (taxi, bus) étant très bon marché, il vous sera plus que pratique de vous déplacer autour et dans la région du lac.

Lac Issyk-Kul & sa région : nos destinations et visites

Lac Issyk-Kul & sa région : tous nos circuits et voyages